À y regarder de plus près

Photographier c’est écrire avec la lumière

L’objet de cette exposition est de confronter le point de vue de plusieurs photographes sur un thème riche et ouvert : à y regarder de plus près.

Chaque photographe est libre de s’exprimer, choisir son approche, conceptuelle et formelle, pourvu que le thème soit traité à quelque niveau que ce soit. Paysages mélancoliques, natures mortes, architecture, vues intimistes, essais plastiques... Chaque photographe développe son approche personnelle de la photographie au fil des images qui composent cette exposition.

Le but d’une telle exposition est aussi pédagogique, puisqu’elle nous amène à analyser les photographies, à regarder réellement, à ressentir et ainsi participer à une éducation du regard.

Editorial

Voir, ce n’est pas regarder. Tout le monde voit. Regarder c’est observer plus attentivement le monde qui nous entoure et découvrir des choses que nous n’aurions pas vues.
Faire de la photographie c’est engager notre regard dans une manière personnelle d’appréhender ce monde. Photographier c’est aussi mieux voir.

« Y voir de plus près » c’est vouloir montrer ce que nous ne regarderions pas sans la photographie.
« Y voir de plus près » c’est exprimer notre regard, c’est le rendre différent de celui des autres. C’est aller au fond de soi, un regard intérieur…

Quelques amateurs de l’association Objectif Image Montpellier se sont plongés dans ce questionnement. Trouver en eux l’expressivité d’une photographie fixant les choses pour mieux les voir.

Mais, les voir n’est pas donné au premier regard. Les voir, pour le spectateur, c’est se mettre dans un état d’esprit où l’on ne cherche pas à reconnaître.
C’est trouver au fond de soi ce que la photographie évoque. C’est dépasser le premier regard et chercher à re-connaître.
C’est là l’enjeu, redécouvrir par la perception sensible les choses que nous connaissons sans même les regarder.

Jean-Michel Verdan – Octobre 2013
Commissaire de l’exposition